Projets

Télémédecine

Un programme régional de télémédecine

Une plateforme de télémédecine est en cours de déploiement dans le Languedoc-Roussillon, sous l’impulsion de l’ARS, depuis septembre 2015. La prise en charge des AVC constitue la première brique fonctionnelle déployée.

Le prestataire

Le choix du prestataire s’est porté sur le groupement mené par la société IDO-IN/CGTR.
Ce choix a été effectué à l’issue d’un dialogue compétitif soutenu mené en 2 mois et demi avec l’appui de la cellule des marchés du CHRU de Montpellier.

Le jury était composé des représentants de DSI d’établissements publics et privés, de neurologues, de neuroradiologues et radiologues libéraux ou d’établissements publics. Il était accompagné des équipes du GCS e-santé LR, de l’ARS LR (chargée de mission Si de santé) et de l’ARS Midi Pyrénées (chargé de mission Si de santé). Les besoins médicaux et fonctionnels étaient ainsi représentés, en parallèle d’une expression de l’analyse technique et informatique des réponses apportées par les prestataires.

Objectif

L’objectif de cette plateforme est de proposer un service régional de télémédecine mis à disposition des établissements de santé et des professionnels de santé dans une cohérence régionale maîtrisée, à visée pérenne. Elle répond aux exigences du décret de télémédecine de la loi HPST d’octobre 2010.

 

Dans ce cadre, différents workflows seront implémentés progressivement : ceux du télé-AVC, de la télé-imagerie, de la téléconsultation, de la télé-expertise… La solution de télémédecine composée de l’outil COVOTEM ™ propose plusieurs services permettant de répondre à des problématiques médicales et des usages spécifiques. La plateforme s’adapte ainsi aux différentes spécialités et contextes cliniques (mode programmé ou urgence). Cela tient compte des besoins exprimés au plan régional, intégrés au sein du PRS.

Rappel des besoins

En connectant rapidement les centres demandeurs et experts dans ce projet, il est possible de :

  1. Garantir une sécurité des soins
  2. Assurer une prise en charge de qualité
  3. Garantir une disponibilité médicale 24h/24 et 7jrs/7
  4. Garantir une activité de télé-radiologie conforme à la réglementation (hébergement de données de santé, traçabilité des acteurs et des actes, production et mise à disposition du compte-rendu radiologique avec entête de l’établissement …).

Le projet Télé AVC : 1ère priorité en LR

La Prise en charge de l’Accident Vasculaire Cérébral

En Languedoc Roussillon on décompte chaque année environ 7 000 AVC et  6 % d’AVC de plus que la moyenne nationale. Les conséquences médicales et sociales d’un AVC sont particulièrement lourdes. Il s’agit de la première cause de handicap de l’adulte en Languedoc-Roussillon, de la deuxième cause de démence et la troisième cause de décès. Dans ce contexte, il est crucial de pouvoir intervenir dans les 4 heures 30 qui suivent la survenue de l’AVC pour réaliser le traitement approprié et pouvoir limiter les effets de la nécrose cérébrale. Aussi, l’objectif régional poursuivi est de développer les moyens de télémédecine autour de l’organisation d’un maillage territorial pour augmenter les capacités d’accès des patients aux compétences spécialisées présentes dans les UNV (Unités NeuroVasculaires).

Deux types d’organisations sont visés par le projet

La Télé expertise

 La télé expertise permet d’obtenir l’avis d’un expert suite à l’échange sécurisé et structuré de données cliniques entre les professionnels de santé. Tout AVC ou suspicion d’AVC doivent être directement orientés par les services de régulation (tel : 15 et 18) vers une UNV. La région compte 7 UNV dont 1 unité de recours, qui permettent un bon maillage des départements sud de la région (2,6 millions d’habitants) :

  • CH de Carcassonne
  • CH de Narbonne
  • CHU de Nîmes
  • CHRU de Montpellier (centre de recours)
  • CH de Béziers
  • Clinique du Millénaire à Montpellier
  • CH de Perpignan

Pour le département de la Lozère (77 000 habitants) et le plateau cerdan dans les PO (33 000 habitants), l’organisation de la prise en charge est différente. Ne disposant pas d’UNV, les patients doivent se déplacer de plus d’1 heure pour être pris en charge en UNV.

La mise en œuvre, la coordination régionale et le suivi de ces actions -parcours AVC- reposent sur une cellule de l’Agence Régionale de la Santé composée de médecins, d’animateurs et d’une chargée d’évaluation

 La Télé consultation

 La télé consultation permet la prise en charge d’un patient par un professionnel de santé situé sur un site distant en intégrant la composante visio de la plate-forme.

Dans ce cadre, une coordination étroite entre le GCS et le groupe de coordination régionale a été mise en place pour la prise en charge de l’AVC en LR. La plate-forme régionale en cours d’implémentation est le résultat de l’expression des besoins médicaux dans ce domaine. L’envoi des clichés et des données sur le terminal mobile sécurisé du requis correspond à l’expression de ces besoins initiée dès le départ. Le prestataire retenu, IDO IN, a intégré cette composante technique et fonctionnelle dans le projet. L’usage en totale mobilité a été priorisé.

Il sera donc possible de pouvoir échanger des clichés et des données patients sur différents supports en mobilité. C’est une exigence posée par l’ensemble des professionnels de santé concernés par l’AVC : pouvoir être en mesure de réceptionner l’information en toutes circonstances et en tous lieux. C’est définitivement l’avenir dans le domaine de l’échange d’images à distance.

 L’article 36 : 2nd priorité en LR

Une solution permettant la mise en œuvre des expérimentations « article 36 » de facturation des actes de télémédecine sur COVOTEM™ a été conçue dans le respect du décret conditionnant les solutions de télémédecine. Grâce à la mutualisation avec d’autres régions, une évolutivité plus importante de l’application a pu être programmée.

Acteurs

Bruno POUJOULAT

Chef de projet système d'information - Expert réseaux et sécurité

  • Tél. 04.67.81.72.74

Sylvain COLLET

Chef de projet Télémédecine

  • Tél. 04.67.68.66.96

Julie SANDRAGNÉ

Chef de projet PACS

  • Tél. 04.67.68.66.97